Le blog

Challenge 12 mois / 12 genres

La Carte des Mille Mondes – Challenge de Mars

couv73600789

Auteur : Carrie Ryan & John Parke Davis

Édition : Bayard


Genre : Fantastique

Résumé : 

Finn est orphelin, Marrill a grandi auprès de ses parents. Tous deux se retrouvent embarqués sur un gigantesque voilier navigant sur le Torrent pirate, qui traverse des mondes connus et inconnus. Ils veulent rentrer chez eux mais selon le magicien Ardent, il n’y a qu’un moyen d’y parvenir : réunir les fragments de la carte des mille mondes, convoités par Serth, un mage maléfique.

Notre avis (avis de Romane notre stagiaire de Février-Mars !) : 

Je ne suis pas une habituée des romans fantastiques mais j’avais hâte de me plonger dans celui-là dont la couverture et le résumé me promettaient une aventure maritime et une histoire d’amitié. Malheureusement après ma lecture, mon avis est un peu mitigé et je vais essayer de vous expliquer pourquoi…

Certains aspects de l’histoire m’ont beaucoup plu ! Le personnage de Finn, dont personne ne se souvient jamais, m’a particulièrement touchée et l’amitié qui se noue entre lui et Marrill est vraiment très mignonne. Les personnages secondaires sont sympathiques mais je trouve qu’on ne les connait pas assez pour vraiment s’attacher à eux. L’histoire sur ce bateau m’a un peu fait pensé à Pirates des Caraïbes avec le bateau hanté et les combats de pirates.

La quête de la carte était vraiment un bon point de départ pour une aventure fantastique, l’auteur arrive à nous tenir en haleine et l’envie de savoir s’ils allaient retrouver tous les morceaux de la carte me poussait à tourner les pages. J’ai eu peur que la fin n’en soit pas vraiment une, mais finalement elle est très bien, assez explicative pour refermer le livre sans être frustré et un peu ouverte pour donner envie à certains de lire une possible suite…

Malheureusement plusieurs points négatifs viennent ternir mon avis. Tout d’abord j’ai trouvé ce livre un peu long. Le passage à la Jacasseraie par exemple a fini par m’ennuyer et j’avais hâte qu’ils s’en aillent. J’aurais largement préféré les voir explorer plus de mondes différents plutôt que de s’attarder dans un ou deux. Ensuite je trouve que l’écriture n’est pas assez fluide, notamment à cause des nombreux termes de navigation que je ne connaissais pas et qui me freinaient dans ma lecture. Comme quoi les romans jeunesse ne sont pas forcément facile à lire ! Et enfin, et c’est peut-être quelque chose de très personnel, cela vient peut-être du fait que je ne lise pas beaucoup de fantastique mais j’ai eu énormément de mal à me représenter certains passages, les descriptions étaient compliquées. Je manque peut-être d’imagination mais je n’ai pas trouvé cela assez clair pour réussir à me plonger complètement dans cet univers, c’est dommage.

Pour résumer, ce fut une lecture agréable mais pas inoubliable, qui plaira peut-être davantage aux habitués du fantastique !

 

Note : 14/20

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette lecture ?

 


9 commentaires

Laisser un commentaire

* Champs obligatoire

*

  • Amélie,

    J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à lire « La Carte des Mille Mondes » de Carrie Ryan et John Parke Davis.

    Déjà, le duo d’écrivains mari-femme fonctionne très bien ! Les chapitres s’enchaînent de manière assez fluide et on passe du point de vue de Marrill à celui de Finn assez naturellement.

    Il s’agit d’un roman d’aventures qui mêle parfaitement humour, merveilleux, magie, émotions et action. C’est typiquement le genre de romans que j’aurais tout à fait aimer lire lorsque j’étais en primaire ou au collège. Je pense qu’il conviendrait très bien à beaucoup d’enfants qui ont de l’imagination, qui aiment la magie, la piraterie et les aventures rocambolesques. Les deux personnages principaux sont très attachants et mignons et il n’est probablement pas compliqué pour un enfant de s’identifier à eux (d’autant plus que Marrill et Finn sont des enfants aussi). L’univers est assez fouillé et bien construit. Il soulève pas mal de questionnements et correspond très bien au type d’univers que l’on trouve dans les séries jeunesse d’aventures. Par ailleurs, ce premier tome pourrait se suffire à lui-même selon moi puisqu’il a une fin assez ouverte, sans l’être trop. Si j’ai le temps et que je tombe sur les tomes suivants lorsqu’ils sortiront en France, je pense m’y replonger car cette histoire et ses personnages m’ont pas mal plu.

    Je recommande ce livre aux enfants à l’imagination débordante et aux grands enfants qui, comme moi, aiment se plonger de temps en temps dans ce genre d’univers.

    Ma note: 14/20.

    Mon commentaire sur BookNode: https://booknode.com/la_carte_des_mille_mondes,_livre_1_01909395/comments/15770944

  • Caroline,

    J’ai beaucoup aimer ce livre, je lis beaucoup de livre jeunesse justement pour laisser partir mon imagination dans des univers où mon esprit d’adulte n’irait peut être plus.
    J’aime justement les déscriptions vagues qui permettent de se faire sa propre idée de l’univers.
    Les termes nautiques effectivement sont un peu durs quand on y connait rien, mais ça pousse à s’intéresser à de nouvelles choses, à en apprendre toujours de nouvelles.
    L’amitié entre Marill et Finn m’a beaucoup touchée, et le thême de la différence et le fait qu’on oublie les personnes différentes est tourné de façon mignonne mais peuttout de même faire réfléchir. Marill fait en effet tout son possible pour intégrer son ami et que l’on se souvienne de lui.
    J’étais aussi triste que Marill de quitter le bateau, donc j’achéterai bientôt le tome 2.

  • AmélieB,

    Je ne lis pas souvent de livres du genre fantastiques, disons que ce sont souvent des livres que j’emporte avec moi pendant les vacances car c’est le moment où je suis le plus ouverte à développer mon imaginaire 🙂 J’ai beaucoup aimé les personnages et l’histoire, même si j’avoue que j’aurais voulu en savoir plus sur les personnages secondaires, surtout ceux de l’équipage du bateau. J’ai bien aimé l’idée des jeux de mots sur les noms, je me dis après tout pourquoi pas 😉 Mais j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire (peut être à cause du résumé au derrière du livre) mais j’ai trouvé l’histoire plaisante et qui se lit bien. Ce livre fait partie de la littérature jeunesse mais je pense qu’on peut le lire en étant adulte sans forcément sentir que c’est de la littérature jeunesse. Je viens de voir que la suite était sortie, donc pourquoi pas? J’ai hâte de retourner sur le Torrent Pirate, à l’abordage!
    Ma note : 16/20

  • Célia,

    Pour ma part, je suis une habituée du genre fantastique. Quand j’étais plus jeune, je ne lisais pratiquement que ça! J’ai eu un peu peur au début de ne pas aimer ce livre, et j’ai du m’accrocher, avant de vraiment y prendre plaisir et savourer l’aventure 🙂 Au final, j’ai plutôt bien aimé et j’ai mis beaucoup de temps avant de réussir à me sortir l’imaginaire du Torrent Pirate de la tête 🙂

    Je suis bien d’accord avec l’idée que certains personnages ne sont pas assez décrits. J’irais même plus loin: pendant un certain temps au début du roman, je me suis fait la réflexion que je ne comprenais rien. Je pense que c’est peut être dû au peu de descriptions présentes. Ca m’a perdue plus qu’autre chose: par exemple, j’ai mis un temps fou à comprendre que Dent de Requin avait une tronche de requin! Ce choix des auteurs m’a fait beaucoup réfléchir, je me suis demandée pourquoi zapper ce qui -normalement- nous permet de comprendre et de nous passionner pour un univers de fiction? La vignette du sponsoring d’une chaîne de télé destinée aux enfants m’a rappelé que nous vivons dans une société où l’image instantanée est très présente. Donc au final, ce livre est assez en phase avec celle-ci et peut convenir à certains enfants actuels qui s’ennuient dès qu’il n’y a pas d’action dans l’histoire: sans descriptions, il faut alors partir du principe que le nom donné (Dent de Requin) vaut pour une image (un être mi-homme mi-requin).

    Le second aspect du livre qui m’a déconcertée pendant un bon moment était les jeux de mots. Il y en avait beaucoup, pas tous accessibles pour les enfants d’ailleurs. C’est un peu galère au début pour les savourer avec l’action qui reprend vite le dessus… Au bout d’un certain temps, on s’y habitue et je trouve qu’au final ça donne au livre un certain charme. Et puis, c’est amusant comme lecture parents/enfants avec les lettres qui sont écrites différemment à certains passages.

    Au final, je me suis bien amusée à lire ce livre. Le personnage de Finn m’a particulièrement plu. Il m’a un peu rappelé Peter Pan, cet orphelin avec son vocabulaire un peu insolent (et qui sait voler). Par contre, contrairement à Peter, c’est lui qui est oublié de tous 😉 ! J’ai adoré le fait que pratiquement toute l’histoire soit reliée à un univers de marins et de pirates. La fin est joliment tournée et donne envie qu’il y ait une suite!

  • Gardes,

    Avis mitigé pour moi également, peut être suis je trop habituée à lire des livres adultes. Cela reste tout de même une très jolie histoire et je ĺ ai conseillé à mon fils de 10 ans. Je pense qu il passera un très bon moment. 14/20 pour moi.

  • Claire Billaud,

    Étant habituée aux romans fantastiques, j’ai bien aimé même si je suis plutôt habituée aux lectures plus « adultes ». L’histoire part parfois un peu dans tous les sens mais elle a un côté rafraîchissant.
    Cette aventure entre des mondes changeants, délirants ou inquiétants ravira la soif d’aventures des enfants qui construisent leur imaginaire, sans pour autant déplaire aux adultes qui ont parfois bien envie de redevenir des enfants.
    15/20 pour moi.

  • lecourt-severine76,

    Je pense que si j’avais lu ce livre quand j’étais bien plus jeune j’aurai adoré. Là et bien c’est une histoire sympathique, amusante, loufoque (ça c’est le côté qui m’a le plus séduite) mais je n’ai pas été plus emballé que ça. Je m’attendais à découvrir des mondes uniques, découvrir de nouveaux peuples et vivre une aventure haletante . Les 2 enfants sont attachants mais finalement il ne se passe pas grand chose.

  • Marion M,

    J’étais pas très emballée lorsque j’ai vu le résumé et le fait que c’était un livre jeunesse. Finalement j’ai trouvé Finn et Marrill attachants et le livre se lit facilement. Je suis d’accord avec vous sur le manque de description des personnages, notamment les Pirat’z, on en parle mais trop rapidement.
    Sinon malgré certains passages un peu rapide, l’histoire se tient et j’attends de pouvoir lire la suite.
    15/20

  • Magali Orengo,

    Avis mitigé également pour moi, pour les mêmes raisons! c’est domage, il y avait de quoi faire une vrai pépite… 13/20 pour moi.