Le blog

Challenge 2018, Les chroniques de Manon

Nos baisers sous la neige – Challenge de Janvier 2018

Auteur : Karen Swan

Édition : Prisma

Genre : Chick-lit

Date de sortie :  2016

Résumé : À Londres, la neige tombe sans discontinuer à l’approche de Noël, mais Allegra Fisher n’a pas une seconde pour jeter un regard sur la City. Elle vient y négocier le plus gros contrat de sa carrière et ne peut se permettre le moindre faux-pas. Alors quand elle rencontre le séduisant Sam Kemp, elle ne peut pas non plus se laisser distraire. D’autant que Sam est le nouveau venu dans l’entreprise qui risque bien de lui ravir ses clients. Hors de question !
Allegra se lance dans la compétition avec lui, quand le coup de fil d’un policier suisse lui apprend qu’on a retrouvé le corps d’une personne de sa famille, emprisonné depuis plusieurs décennies dans les glaces. Une grand-mère dont elle n’avait jamais entendu parler. Une découverte qui va changer sa vie…

Notre avis : Quand Eloïse m’a proposé de lire ce livre pour le challenge janvier 2018, j’ai tout de suite dit oui ! Il était dans ma Wish-List et allait parfaitement avec une lecture hivernale, non mais vous avez vu cette couverture … juste parfaite !

Cependant petit bémol, pour ceux qui connaissent un peu mes lectures, je lis très peu de Chick-Lit. En effet j’ai souvent peur de me retrouver avec des « jeteracontemavie.com » (oui oui j’appelle ça comme ça, quand il y a trop de blabla et pas assez d’action ^^), et quand j’ai vu le nombre de pages : 548, ça m’a un peu freiné dans ma lancée. Mais suite à la lecture du résumé et aux différents avis positifs, j’ai enfin commencé ce roman.

Après une petite heure de lecture, je trouve que le livre est écrit de manière fluide et agréable. J’enchaine les pages et commence à rentrer, sans m’en rendre compte, dans l’histoire. Le début est une mise en scène de la vie d’Allegra, femme célibataire qui ne vit que pour sa carrière. On suit alors une histoire tout à fait banal, jusqu’au moment où Allegra reçoit un coup de fil de la police. A partir de ce moment on rentre dans des péripéties et tout s’enchaine, ainsi que les pages. Et la petite romance ajoute un plus à l’histoire.

Pour ma part ce livre a été une bonne lecture, j’avoue avoir parfois sauté des passages de description qui pour moi étaient inutiles, comme les passages sur les stratégies de l’entreprise ou travaille Allegra. J’ai aimé l’écriture, la fluidité du roman et les personnages qui sont tous intéressant.

Note : 14/20

Et pour vous, qu’a donné votre lecture ?


1 commentaire

Laisser un commentaire

* Champs obligatoire

*

  • Célia,

    Choisir de lire une romance qui s’appelle « Nos baisers sous la neige », ou « Christmas in the Snow », c’est un peu prolonger la période des fêtes de Noël en s’offrant le luxe d’un moment de douceur, délicieux comme un chocolat chaud fumant au coin de la cheminée en regardant tomber la neige… Du moins, c’est ce que je me suis imaginée avant de commencer la lecture! Parce qu’au final, on a bien plus qu’une romance qui vous fait fondre…
    Plusieurs intrigues se mêlent, toutes liée à Allegra, mais à différents niveaux (professionnel, familial, social, personnel, intime): ce n’est donc pas seulement une romance mais un livre qui parle également de la société dans laquelle nous vivons, ses bonheurs et ses travers.

    Tout d’abord, le personnage principal (Allegra Fisher) est une femme qui évolue dans un milieu d’hommes, elle a un sacré (fichu) caractère et ne lâche rien. Comme le récit est axé sur son point de vue, c’est vraiment très intéressant pour essayer de se mettre à sa place et se faire une opinion sur la discrimination entre sexes au travail et ce qui peut être attendu d’une femme dans le milieu des hedge funds… Tout cela en gardant un ton léger qui donne envie de rire plutôt que de s’énerver! Bravo à l’auteur pour ça, c’est subtil et efficace.
    Bien d’autres thèmes qui fâchent sont abordés dans le livre, mais comme je n’ai pas envie de spoiler des lecteurs/trices potentiels/tielles, je n’en parlerais pas. Toujours est-il que ces thèmes sont également traitées avec un ton léger ou un décalage, qui font qu’on peut mesurer les conséquences d’actions possibles (et y réfléchir) sans se sentir dans un livre où on nous force à prendre position par rapport au sujet.
    Par contre, petit contrepoids au fait d’abord plein de sujets de société de cette manière: j’ai trouvé qu’on ne faisait qu’effleurer ces sujets, que l’on passe peut être un peu rapidement d’un sujet grave à l’autre… Au lecteur de se faire ses propres conclusions si c’est ce qu’il/elle souhaite!

    Ce qui m’a plu également dans ce livre, c’est que le caractère des personnages n’est pas figé: il n’est pas identique selon leur interaction avec tel ou tel autre personnage, et un revirement dans l’histoire peut les amener à changer d’avis… Comme dans la vraie vie, et ça c’est reposant! Allegra, par exemple, peut tour à tour être vulnérable, forte, très agaçante, futée ou complètement à côté de la plaque.
    Petit coup de coeur pour les personnages complètement secondaires de Barry et Massi.

    Donc au final, un petit pavé de 544 pages, mais qui se lit bien et qui est plaisant pour la période des fêtes. Une romance qui cache bien son jeu, puisqu’au final l’histoire met en avant des problèmes de société.