Le blog

Challenge 2019, Les chroniques d'Eloïse

Élévation de Stephen King – Challenge de mai

Auteur : Stephen King

Édition : Le livre de poche

Genre : Fantastique

Date de sortie : 3 avril 2019

Résumé :

À Castle Rock, Scott Carey est affecté par un mal étrange. Il perd rapidement du poids tout en conservant extérieurement la même masse corporelle. Avec l’aide du docteur Bob Ellis, il tente de comprendre cet inquiétant phénomène. Parallèlement à cela, Carey a un litige avec ses voisines concernant le chien de celles-ci. Si l’une de ces voisines, Missy, est très amicale, l’autre, Deirdre, est glaciale. Toutes deux essaient de lancer un restaurant mais le fait qu’elles soient ouvertement mariées provoque l’hostilité d’une bonne partie des habitants de la ville. Apprenant leur problème et confronté au sien, Carey décide de les aider à vaincre les préjugés de la population locale.

Notre avis :

Ce livre est mon premier Stephen King. Depuis quelques années maintenant je me tâte à essayer de lire cet auteur, mais étant une grosse trouillarde j’y vais un peu à reculons. Du coup ce petit livre fantastique était une bonne façon de découvrir la plume de cet auteur célèbre.

Quand nous avons reçu cet ouvrage le jour de sa parution sur le coup j’étais franchement énervé contre la maison d’éditions, car ce roman est vraiment tout petit (150 pages) alors qu’il coûte 6.90€. Et les petites illustrations à chaque début de chapitre ne justifient pas pour moi un tel prix (encore le roman serait plus illustré je veux bien, mais là non). Donc clairement on paie le nom de l’auteur pour ce livre et je trouve ça déplacé. Je ne partais donc pas d’une bonne opinion et du coup j’ai laissé trainer ce livre jusqu’à la dernière minute.

Heureusement la lecture a tout rattrapé. Dans cette petite histoire on suit Scott Carey qui est atteint d’une étrange maladie : l’apesanteur n’a plus d’emprise sur lui. Les semaines passent et il comprend que rien ne pourra le sauver alors il décide de mener une bonne action avant la fin en aidant ses voisines à s’intégrer dans sa petite ville franchement homophobes. Cette histoire a beau être courte on s’attache très vite aux personnages et la fin m’a beaucoup ému. Au final c’est un très joli conte sur la tolérance que je recommande chaudement à tous ceux qui souhaitent découvrir ou redécouvrir la plume de Stephen King.

Note : 17/20

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette lecture ? Allez-vous conseiller ce livre à vos proches ?


0 commentaire

Laisser un commentaire

* Champs obligatoire

*